Marketing

5 idées originales pour vos soldes

  • 11
  •  
  •  

Les soldes, qui débuteront la semaine prochaine pour la grande majorité des départements français, restent un événement de premier plan pour les commerçants et les consommateurs. Face à l’abondance de l’offre, les professionnels ne doivent pas hésiter à explorer de nouvelles pistes. Tour d’horizon. 

1) Des fautes d’orthographes dans la vitrine ! 

C’est bien connu, les Français ont la réputation de donner leur avis même quand on ne leur demande pas. Thierry Cornet, gérant de la boutique de costume pour homme Pois et Mesures l’a bien compris. A la période des soldes, alors que la plupart des boutiques optent pour des vitrines affichant en grande taille le montant des réductions, il a souvent pour habitude de réaliser « des affiches avec des fautes d’orthographe ». La raison d’une telle stratégie ? « Les gens viennent me voir pour me prévenir de l’erreur, puis finissent par se promener dans les rayons du magasin », argumente-t-il. Une originalité dans la méthode qui semble être la marque de fabrique de Thierry Cornet, qui s’est récemment fait remarquer lors des élections présidentielles grâce à un écriteau qu’il avait placardé dans sa vitrine. Le message : « Vous avez un ami ? Nous avons les costumes ! » Un clin d’œil à “l’affaire des costumes“ de François Fillon.

Costumes-soldes

2) Faîtes venir une célébrité dans votre boutique

La technique est surtout très utilisée par les gérants de boîte de nuit. Le but : payer une célébrité pour qu’elle participe à votre soirée, dans l’espoir que celle-ci ramène un flux conséquent de clientèle. Et certains sont même prêts à faire des folies, à l’image d’une discothèque de Las Vegas qui s’est récemment offert le luxe de faire venir la chanteuse Nicki Minaj, en échange de la modique somme de 236 000 dollars ! Et seulement pour une heure… Pour une boutique de mode ou de décoration, l’idée sera davantage de faire venir un styliste d’une certaine renommée, ou plus tendance, un créateur de mode régional, qui pourra également distiller des conseils et astuces à vos clients.

Karl-lagarfeld-soldes
Karl qui habillerait vos clients, avouez que ce serait la classe quand même !

Lire aussi : Ouvrir un point de vente éphémère

3) Venez tout nu !

L’enseigne espagnol Desigual, connue pour ses tenues tout en couleur, est sans aucun doute celle qui est parvenue à créer le plus de buzz autour de l’évènement : venir vêtu seulement de sous vêtement et repartir entièrement habillé, le tout au frais de l’entreprise. L’offre étant bien entendu limitée, le plus généralement au 100 premiers clients qui franchissaient les portes du magasin. Une opération marketing bien rôdée et couronnée de succès, puisque la marque l’a reproduite à plusieurs reprises dans ses points de ventes, en France et à l’étranger. A la clé, un buzz important et des clients hyper fidélisés, qui feront à coup sûr marcher le bouche-à-oreille dans leur entourage.

desigual-soldes

4) Un bus itinérant pour faire découvrir vos bonnes affaires

Et si pour une fois c’est vous qui alliez à la rencontre de vos clients ? C’est l’idée qu’ont eu Lyne et Karel, 2 détaillantes luxembourgeoises, en créant l’Akabo Fashion Bus en 2015. Une manière originale de se faire connaître, avant finalement de lancer leur boutique “en dur“ l’année suivante. L’initiative reste tout de même intéressante d’un point de vue marketing, puisqu’elle permet de toucher la clientèle qui ne se déplace pas ou peu souvent en centre-ville. Pour les soldes, le bus peut ainsi être loué par plusieurs commerçants et se transformera alors en sorte de vitrine ambulante dans laquelle sera mise en avant les meilleures offres des divers participants. Le concept plaît en tout cas au-delà du secteur du commerce, puisque dans le Puy-de-Dôme, un bus itinérant fait office de showroom mobile pour faire découvrir aux personnes âgées et à leurs proches les objets connectés qui aident au quotidien. Tendance et utile.

Akabobus-soldes

5) Ne pas faire les soldes

« Trop tôt dans la saison », « dénaturés par les grandes enseignes », « pas de repère au niveau des prix » … Que ce soit du côté des professionnels du secteurs comme des consommateurs, le rejet des soldes est un phénomène grandissant. A tel point que certaines marques, à l’image de Hast, Suitsupply, Le Pantalon, Cinabre ou encore Maison Standards, les ont tour à tour boycottés, en prenant soin d’expliquer le raisonnement à leur clientèle. Tout récemment, la marque aux basiques français de qualité est même allée encore plus loin avec une opération inédite pour ses soldes d’hiver 2017, intitulée “Pay what you want“. Les clients choisissaient eux-mêmes le prix d’un produit. Par exemple, un pull marin initialement fixé au tarif de 89€ était proposé à 45€, 53€ ou 62€. Le consommateur avait alors le choix de décider le prix qu’il souhaiter payer, en prenant en compte trois critères essentiels : le prix le plus bas couvrait uniquement les coûts de production, le deuxième réunissait les coûts de production et les coûts de logistique, et enfin le prix le plus élevé permettait à la marque de générer des bénéfices. « Notre démarche répond au besoin de la nouvelle génération, qui attend un prix juste et surtout une relation plus honnête avec le commerçant », expliquait Uriel Karsenti, fondateur de Maison Standards, lors de l’évènement Anti Fashion à Marseille.

maison-standard-soldes

  •  
    11
    Partages
  • 11
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*