Actu / Débat

Le tourisme mondial en plein essor

  • 8
  •  
  •  

Porté par une conjoncture économique favorable et la baisse des attentats, le tourisme mondial a connu une progression de 7% en 2017. La France conserve sa place de première destination touristique, devant l’Espagne et les Etats-Unis.

Voyager est à la mode, et la tendance s’est confirmée pour l’année 2017. Selon les chiffres communiqués le 15 janvier par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), “les arrivées de touristes internationaux ont bondi d’un remarquable 7% pour atteindre un total de 1,322 milliard ». Soit 7% de plus qu’en 2016, un record depuis 2010. Une performance remarquable que l’OMT attribue en grande partie à la bonne conjoncture de 2017, la croissance mondiale s’étant établit à 3%. « Les voyages internationaux continuent de croître fortement, confirmant le rôle moteur clé du tourisme dans le développement économique. En tant que troisième secteur exportateur au monde, le tourisme est essentiel au regard de la création d’emplois et de la prospérité des communautés du monde entier », a par ailleurs souligné le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvil.

La France toujours en tête

L’Europe, et en particulier le contour méditerranéen (Turquie incluse), s’est montrée très dynamique, puisque la région a attiré à elle seule près de la moitié des touristes à travers le monde (671 millions de personnes, soit une progression de 8%). L’Espagne notamment enregistre une forte progression (+8%), pour la cinquième année consécutive. Selon le gouvernement espagnol, 82 millions de visiteurs ont ainsi visité la péninsule ibérique l’année dernière, contre 75,6 millions en 2016. « Nous nous attendons à ce que l’Espagne devienne la deuxième destination mondiale », devant les Etats-Unis donc, a précisé le secrétaire général de l’OMT. En France, la tendance reste également à la hausse (+8%), conforme aux prévisions du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui tablait au mois de juillet dernier sur un nombre de 89 millions de touristes en 2017. Un record également.

tourisme-2017

Les Etats-Unis à la peine

Concernant les autres parties du monde, le continent africain affiche une belle progression de 8%, devant l’Asie-Pacifique (+6%), le Moyen-Orient (+5%) et l’Amérique (+3%). Des chiffres qui marquent une forte disparité pour ce dernier continent, puisque si l’Amérique du Sud (+7%), et dans une moindre mesure l’Amérique Centrale et les Caraïbes (+4%), connaissent une belle embellie, l’Amérique du Nord (+2%) apparaît davantage à la peine. « En Amérique du Nord (+2%), les résultats solides du Mexique et du Canada contrastent avec un déclin aux Etats-Unis, la plus grande destination de la région », souligne à ce propos le communiqué de l’OMT.

Des perspectives de croissance pour 2018

Si 2017 devrait rester une année exceptionnelle en terme de croissance pour le tourisme mondial, de bons résultats sont également prévus pour 2018. L’OMT estime ainsi que les arrivées de touristes internationaux dans le monde augmenteront de 4 à 5%, « un taux quand même supérieur à la moyenne de 3,8% projetée par l’OMT pour la période 2010-2020 », précise le communiqué. De quoi accentuer le poids de ce secteur dans l’économie, le tourisme représentant déjà 10 % du PIB mondial et employant une personne sur dix sur la planète (emplois indirects inclus). Assurément une opportunité à saisir pour le commerces et les activités associées.

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  

Leave a Comment