Gestion

Symaps, l’appli qui géolocalise l’emplacement idéal

  • 5
  •  
  •  

Géolocaliser l’emplacement idéal pour installer son commerce grâce aux multitudes de données disponibles sur internet, c’est le pari de la start up Symaps, qui débarque en France après un développement réussi en Corée du Sud. Avec une certaine ambition, et notamment la volonté de rendre la plateforme accessible à tous les commerçants.

“L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement”, le développement de la vente en ligne n’a pas – encore – remis en cause l’adage si cher à l’immobilier commercial. Que vous teniez une épicerie alimentaire, un commerce de bouche ou une boutique de mode, le choix de l’emplacement reste une étape primordiale pour la réussite de votre entreprise. Et ce tant au niveau de la fréquentation au quotidien du magasin, que d’un point de vue financier, avec la valeur du fonds de commerce qui y est associé, ainsi que l’exploitation du bail. Un acte décisif donc, que l’application Symaps, lancée en 2015 en Corée du Sud, soumet à la richesse des différentes données disponibles sur internet. “Nous avons lancé ce service dans un premier temps en Corée du Sud, suite à la demande de nombreux clients, et notamment de gros acteurs du luxe Français, qui étaient à la recherche de nouveaux emplacements », explique Michael Mas, fondateur de l’entreprise et ancien spécialiste de la data. Aujourd’hui il est de retour en France avec son équipe, tout en poursuivant le développement de Symaps au Pays du Matin calme, grâce à un partenariat avec “un gros acteur du marché asiatique », en l’occurrence asiance.com.

Définir l’emplacement grâce à un algorythme

Très prisés dans le monde de la finance notamment, les algorithmes sont désormais utilisés dans de plus en plus de secteurs d’activités, et l’immobilier commercial en fait partie. “Nous avons une approche algorithmique, confirme Michael Mas. Nous compilons une multitude de données tels que la zone de chalandise, les prix de l’immobilier, les caractéristiques socio-économiques de la population, mais également les feedback des clients dans les magasins et rues aux alentours, sur Google et les réseaux sociaux… L’objectif est de pouvoir prédire l’espérance de vie du commerce en fonction de l’emplacement choisi, son chiffre d’affaires potentiel, son évolution, en bref une série de données qui permettra d’éclairer le chef d’entreprise avant son implantation », poursuit-il.

Lire aussi : Le vendeur, au cœur de la réussite de l’entreprise

Une solution clé en main déjà utilisée par plusieurs entreprises de renommée mondiale, à l’image par exemple de Decathlon, Louis Vuitton ou encore Tesla, mais que Michael souhaite à présent rendre accessible au plus grand nombre, et “notamment aux petits commerçants, précise-t-il. Pour le moment, lorsqu’un client fait appel à nous, c’est encore nous qui lui transmettons les résultats de notre analyse. A terme, notre volonté est que l’utilisateur puisse utiliser la plateforme en toute autonomie. » Avec en ligne de mire la barre des 100 000 utilisateurs d’ici fin 2018. Pour parvenir à cet objectif, il pourra notamment compter sur la dotation BizSpark+ pouvant aller jusqu’à 120 000$, qui sera attribuée à Symaps en tant que lauréate du prix de Tech in France, remis le 20 novembre dernier. De quoi lui donner des nouvelles ambitions pour l’avenir. “A terme, l’idée est de parvenir à prédire encore plus précisément le chiffre d’affaires en fonction des saisons, ce qui permettra au commerçant d’être plus efficient dans ses achats, la gestion des stocks, les opérations commerciales à mener… En bref, un véritable outil sur lequel pourra s’appuyer le dirigeant d’entreprise pour piloter son activité », conclut Michael Mas. Ou quand la technologie se met au service de l’efficacité économique.

  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  

Leave a Comment