Actu / Débat

Sondage – Faut-il généraliser l’ouverture des commerces le Dimanche ?

  • 161
  •  
  •  

Plusieurs voix se sont élevées ces dernières semaines pour réclamer une extension de l’ouverture des commerces le dimanche. Mais qu’en pensent les premiers concernés, à savoir les commerçants ? C’est avec la volonté de répondre à cette question que nous lançons ce sondage.

Chacun a désormais l’habitude d’acheter 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 sur internet, de se faire livrer, parfois même le dimanche. Les consommateurs délaissent des magasins de centre-ville dont les horaires d’ouverture trop restreints sont inadaptés à leurs contraintes ou dont l’offre standardisée ne justifie plus le déplacement en magasin. » C’est en énonçant ce constat que le dernier rapport sur la revitalisation des centres-villes préconise une extension de l’ouverture des commerces le dimanche.

l'ouverture des commerces le dimanche

Une revendication qui va dans le sens des mesures prises par les différents gouvernements au cours des dernières années, qui n’ont eu de cesse d’assouplir la loi afin de permettre à de nombreux commerces d’ouvrir davantage leurs portes le dimanche. Et qui revient donc aujourd’hui au cœur de l’actualité. Dans ses propositions pour revitaliser le commerce de centre-ville, le Conseil du Commerce de France s’est positionné pour une politique plus souple vis-à-vis de l’ouverture des commerces le dimanche. Même son de cloche du côté de l’Alliance du Commerce, qui s’est déclaré favorable aux dernières propositions du Conseil de Paris visant à élargir l’ouverture dominicale à l’ensemble de la capitale.

Fermer en semaine et ouvrir le dimanche ?

Pour justifier ce changement dans la réglementation, les militants de l’extension de l’ouverture des commerces le dimanche mettent notamment en comparaison la distorsion de concurrence qui existe aujourd’hui avec le e-commerce, qui par nature est accessible aux consommateurs 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Dans un récent communiqué, la CCI de Paris, qui soutient l’extension de l’ouverture des commerces le dimanche, a ainsi expliqué qu’en cas de changement de réglementation, “le commerçant reste libre de ne pas ouvrir le dimanche même si son commerce se situe en ZTI (Zone Touristique Internationale) et d’autre part, si son chiffre d’affaires est plus faible un autre jour de la semaine, il peut tout à fait opter pour une fermeture en semaine ».

Lire aussi : Revitalisation des centres-villes : les indépendants oubliés ?

Une nouvelle vision du commerce et de la façon d’exercer le métier de commerçant. Reste qu’une telle manière de fonctionner apparaît difficilement applicable à toutes les villes pour le moment, ni même à toutes les formes de commerces. Car augmenter le nombre de jours ouvrés nécessite davantage de personnel, une difficulté supplémentaire pour le commerçant indépendant. Sans compter les impacts évidents sur la vie sociale familiale, alors même que les indépendants ne comptent déjà plus leurs heures. Derrière cette revendication économique se cache ainsi une autre question, de société cette fois-ci, sur la place du repos hebdomadaire.

Alors, pour ou contre extension de l’ouverture des commerces le dimanche ? Commerçants, mais aussi élus de la république ou simples consommateurs, venez vous exprimer à travers notre sondage, en cliquant sur “répondre au sondage » ci-dessous. 

Répondre au sondage

  •  
    161
    Partages
  • 161
  •  
  •  

3 Comments

  1. Marie Chantal Pellegrinetti

    Je suis pour l’ouverture des petits commerces évidemment, le seul jour où ils peuvent travailler lutter contre les grandes surfaces ! Laissez nous le dimanche , le client peut se dépanner chez nous, les plus gros paniers se font le vendredi et le samedi, ça suffit largement aux grandes surfaces !

  2. Les budgets sont fixes. Le dimanche entrainera un supplément de charges mais pas de bénéfices.
    Les grandes villes seront beneficiaires ainsi que les villes tourisriques.
    Il faudra quand même des jours de congés.
    Complications.
    Conditions d’embauches? « Acceptez vous de travailler le dimanche? »
    Plus personne n’ira à l’église, le dimanche…
    Merci

  3. Pingback: "Le sort des libraires est lié à celui des centres-villes" - L'echommerces

Leave a Comment