Actu / Débat

Quand Black Friday rime avec fausses promotions

  • 93
  •  
  •  

Une enquête de l’association de consommateurs UFC Que Choisir a mis en évidence plusieurs fausses promotions pratiquées par des sites e-commerce.

L’engouement pour le Black Friday n’en finit plus. A tel point que certains commerçants et e-commerçants n’ont même pas attendu jusqu’au vendredi 23 novembre pour proposer des remises à leurs clients ! Une multiplication soudaine de bonnes affaires qui laisse forcément perplexe, alors même que le secteur du commerce enregistre ces dernières années des baisses presque continuelles de son chiffre d’affaires et de sa rentabilité. De quoi éveiller les soupçons des associations de consommateurs, à l’image d’UFC Que Chosir, qui a déniché quatre exemples parmi d’autres de fausses promotions pratiquées par des e-commerçants de premier plan.

fausses promotions

Amazon, Cdiscount, Darty et Rue du commerce épinglés

Le site marchand Rueducommerce.fr, propriété de Carrefour, prétend ainsi offrir une réduction de 50% sur un extracteur de jus Moulinex, soit 84,90 € au lieu de 169,90 €. Le hic, comme l’explique UFC Que Choisir, c’est que « le prix barré (169,90 €) est en réalité un « prix conseillé » qui n’a été appliqué ni par Rueducommerce ni par aucun autre site depuis longtemps ». Un mois auparavant, ce même extracteur était proposé à la vente pour 130,98 € chez Darty et La Redoute, 129 € chez Auchan et même 123 € chez Cdiscount et Mistergooddeal, soit au final un rabais de seulement 28 %.

Lire aussi : Comment le Black Friday est devenu un phénomène de consommation ?

Une manipulation de prix pratiqués également par Amazon, Darty ou encore C-Discount, ce dernier se distinguant en proposant une réduction réelle de 0 €, par rapport au mois dernier. Le produit affiché à 319,99€ ,contre soi-disant 549€, était même vendu moins cher lors du Black Friday 2017. Des pratiques rendues possibles par le vide juridique qui entoure le système des promotions, puisque le prix de base d’un produit, à partir duquel la réduction est calculée, est défini par le vendeur lui-même.

10 à 20% de remises au maximum

Les associations de consommateurs appellent ainsi à plus de vigilance afin de ne pas se laisser berner par les fausses promotions. Rappelant par la même occasion qu’à contrario des périodes de soldes traditionnelles, un commerçant n’a pas le droit de vendre à perte pendant une journée de promotion tel que le Black Friday. « Notre expérience montre qu’au-delà de 10 ou 20 % de remise, les offres sont rarement véridiques. Dans tous les cas, mieux vaut, avant d’acheter, prendre le temps de comparer les prix sur différents sites », conclut UFC Que Choisir. Consommateurs, vous êtes prévenus.

  •  
    93
    Partages
  • 93
  •  
  •  

Laisser un commentaire