Actu / Débat

Et si vous demandiez les aides dédiées aux commerçants ?

  • 314
  •  
  •  

Alors que les blocages se poursuivent, le gouvernement a décidé de prolonger les dispositifs d’aides dédiées aux commerçants. Et rappelle à ces derniers qu’ils ne doivent pas hésiter à les utiliser.

Les blocages des gilets jaunes n’ont pas fini de porter atteinte à la santé économique des entreprises. Les derniers chiffres du Ministère de l’Economie sont là pour l’attester : en date du 7 janvier, 58 000 salariés étaient concernés par des mesures de chômage partiel, dans plus de 4 000 entreprises. Les PME sont surreprésentées dans cet ensemble (92%), et les acteurs du commerce, particulièrement touchés (35%). D’où l’importance de faire appel aux différentes aides dédiées aux commerçants.

aides dédiées aux commerçants

Certains commerçants hésitent à demander

Pour compenser la perte d’activité, le gouvernement a décidé de prolonger les aides dédiées aux entreprises, et demande aux commerçants d’y recourir ! « Il y a parfois un peu d’autocensure de la part des commerçants lorsqu’il s’agit d’étalonner les remboursements », a ainsi pointé la Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie, Agnès Pannier-Runacher, citée par fashionnetwork.com. « Tout le monde connaît leur situation. Il faut donc qu’ils appellent leur banquier habituel, qui aura de son côté reçu des recommandations spécifiques sur la manière de traiter cette situation exceptionnelle pour les magasins. Et nous organisons de notre côté une communication la plus fluide possible entre les banques et les fédérations sur ce point », a-t-elle ajouté.

Lire aussi : 10 milliards d’euros pour les commerçants ?

Dans ce contexte, Agnès Pannier-Runacher a ainsi annoncé la prolongation de trois mois de l’étalement des charges sociales et des échéances de paiement des impôts. Des crédits d’impôts seront également avancés, afin de soulager la trésorerie des entreprises les plus impactées. « La trésorerie des commerçants est tendue, voire très tendue chez certains », a confirmé la Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie. Et de conclure par un appel aux consommateurs afin de soutenir le commerce de quartier. « Si on veut aider ses commerçants de proximité, il ne faut pas hésiter à consommer, à aller acheter ce dont on a besoin chez eux, c’est le moment de le faire, ils en ont besoin. » Le message est passé, reste à savoir s’il sera entendu.

  •  
    314
    Partages
  • 314
  •  
  •  

Laisser un commentaire