Marketing

Récolter les n° de portable de vos clients, pourquoi c’est indispensable ?

  • 26
  •  
  •  

Communiquer régulièrement auprès de sa clientèle doit être une priorité pour le commerçant d’aujourd’hui. Parmi les multiples canaux de communication, le SMS marketing se démarque par un retour sur investissement très attractif. D’où l’intérêt de récolter les numéros de vos clients.

Savoir-faire et Faire-savoir. Deux mots qui décrivent l’essentiel du travail du commerçant. Et si le premier constitue souvent la force de l’indépendant, le second n’est dans bien des cas que trop peu développé. Manque de temps, de moyens, de compétences… les raisons sont multiples, et pourtant à l’heure où la communication joue un rôle central dans la réussite d’une entreprise, délaisser cet aspect revient à renoncer à une partie non négligeable de son chiffre d’affaires potentiel ! Et c’est d’autant plus regrettable que les outils marketings d’aujourd’hui sont accessibles au plus grand nombre. Parmi eux, le SMS marketing se démarque non seulement par sa simplicité d’utilisation, mais également par son retour sur investissement très intéressant. A condition au préalable de bien construire votre fichier client.

SMS marketing-commerce

 

N’ayez pas peur de demander à vos clients leurs numéros

« Il faut commencer par le commencement, en clair n’hésitez pas à demander leur numéro de téléphone à vos clients, explique César Camy, gérant de la plateforme d’envoie de SMS marketing AllMySMS. Les mentalités ont évolué, aujourd’hui les consommateurs ne sont plus réticents à communiquer leurs coordonnées ». Ce qui ne doit pas vous exempter d’expliciter votre démarche. « En tant que commerçant, vous devez lui expliquer que cela lui permet d’entrer dans le programme de fidélité du magasin, poursuit Marie Delphine Sanchis, directrice commerciale et responsable clientèle chez SMS Factor, société spécialisée dans les solutions de SMS marketing. Il pourra donc profiter de bons plans, être informé en premier sur l’arrivage de nouveaux produits en boutique… un ensemble d’avantages qui plaît au client ! » Pour cela, un minimum d’organisation est requis : « Le papier est à proscrire, on risque de le perdre ou de mal retranscrire les numéros informatiquement », prévient Marie Delphine Sanchis, qui recommande l’utilisation d’outil à la porté de tous, comme Google Forms ou Google Contact.

88% des utilisateurs sont intéressés par les SMS de leurs marques favorites

Pour Cesar Camy, le plus simple reste encore de « créer directement une fiche client dans le logiciel CRM (gestion de la relation client), comme le propose par exemple Solutions Boutiques, qui s’adapte bien au commerce à taille humaine ». Une recommandation d’autant plus pertinente qu’un logiciel de gestion personnalisé à vos besoins vous permettra par la suite d’automatiser et d’optimiser vos campagnes marketing.

Lire aussi : Logiciel de gestion, et si on se posait les bonnes questions !

Le jeu concours pour agrandir votre base de donnée

Comme dans toute démarche marketing, la prospection doit occuper une place importante si vous souhaitez agrandir votre base de données. Parmi les options qui s’offrent au commerçant, le jeu concours s’avère être un moyen à la fois efficace et simple d’utilisation pour parvenir à ses objectifs. « C’est un outil très intéressant, il est facile à mettre en oeuvre et les Français sont très friands de jeu-concours », confirme Marie Delphine Sanchis. Au classique questionnaire en magasin ou petit coupon à remplir, l’idéal serait d’ajouter une solution de jeu concours éditée par des entreprises spécialisées. En effet, si vous souhaitez optimiser votre communication, et ainsi rentabiliser votre temps, mieux vaut utiliser une application dédiée.

Le taux d’ouverture des SMS marketing se situe aux alentours de 95%

« Recourir aux services de professionnels augmente les chances d’un réel retour sur investissement », confirme Alexandre Durain, gérant de So Buzz, société spécialisée dans la communication des entreprises sur les réseaux sociaux. La visibilité du jeu en sera par ailleurs décuplée puisqu’il pourra être intégré à votre site internet, votre compte Facebook, Instagram… Un choix d’autant plus judicieux que de nombreuses entreprises se sont lancées sur le créneau, proposant des application clés en main et peu onéreuse, à l’image de KontestSocialshaker, So Buzz, Jouer Gagnant Concept ou encore Agorapulse.

L’échange de fichier client

Autre pratique en vogue et facile à mettre en place, l’échange de fichiers client. A condition là encore de respecter certains principes : en premier lieu, l’entreprise avec laquelle vous souhaitez procéder à l’échange ne doit bien entendu pas faire partie de vos concurrents directs. Mieux vos s’allier avec des acteurs dans des secteurs d’activités complémentaires, de cette manière votre cible sera la même. Une stratégie sur laquelle avait misée Carine Calbo, dans son ancienne boutique de prêt-à-porter. « Lors la fête des mères, j’avais monté une opération avec une esthéticienne. Pour 100 € d’achat, j’offrais un soin du visage d’une valeur de 35 € (acheté 20 €, au fur et à mesure). De son côté, elle remettait un bon d’achat de 10 € (acheté 8 €) à ses meilleures clientes. Nous avions communiqué, par mail et SMS marketing, chacune sur notre fichier clientes, soit un total d’environ 500 personnes. L’offre avait été bien accueillie car le message venait d’une personne connue et avait valeur de recommandation pour une offre ‘‘privée’’».

Une publicité envoyé par SMS bénéficie d’un taux de mémorisation de 60%

Si vous souhaitez acquérir la base de donnée du commerçant avec lequel vous procédait à l’échange, veillez dans ce cas à ce que celui-ci soit équitable. En clair, son fichier client doit être globalement aussi bien qualifié et fourni que le vôtre. Lors de l’échange, il est également recommandé de demander à un tiers de confiance d’être témoin de la transaction. Il vous suffira ensuite de faire une déclaration simplifiée auprès de la CNIL pour l’informer de cette transaction.

Louer une base, la solution idéale ?

Rémunérer un prestataire de services pour élargir le périmètre de sa clientèle, l’idée est séduisante et s’avère être efficace dans de nombreux cas, même si les professionnels du secteur mettent en garde ceux qui voudraient brûler les étapes. « La location de base de données est très tendance, mais elle n’est pas adaptée à tous. Si l’on possède un petit commerce de quartier, mieux vaut y réfléchir à deux fois, prévient César Camy. Vous devez avoir un minimum de notoriété, si les personnes auxquelles vous envoyez votre SMS marketing ne vous connaissent pas, l’impact sera beaucoup moins important. » Et pour ceux qui décident de passer à l’action, le message doit être percutant. « Je me souviens d’une commerçante qui avait proposé 5 euros de réduction pour une coiffure femme, ce n’est pas du tout suffisant pour une clientèle qui ne vous connaît pas », illustre Marie Delphine Sanchis. Le message doit également vous permettre de pouvoir récupérer le maximum de coordonnées dans votre propre base. « On en revient au jeu-concours, pour participer le consommateur devra forcément communiquer ses données personnelles », ajoute César Camy. Enfin, le nombre de contacts auxquelles vous enverrez votre campagne doit être suffisant important pour que le retour en magasin soit satisfaisant. « Chez SMS Factor, on impose un minimum de 3000 envois, autrement le ROI ne sera pas assez intéressant », analyse Marie Delphine Sanchis. Et de conclure, « quoi qu’il en soit, il ne faut pas se leurrer, le moins cher et le plus efficace reste votre propre base ». Les commerçants sont prévenus.

  •  
    26
    Partages
  • 26
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*